Comment résister à l'envie de boire en société ?

Il y a des situations à haut risque, des déclencheurs qui jouent un rôle quasi réflexe et instantané de l'appétence pour l'alcool. Les situations à éviter à tout prix sont les moments passés en compagnie de gens qui boivent beaucoup.

Une personne qui se met à l'abri des tentations et parvient à s'éloigner des amis avec lesquels elle avait l'habitude de consommer diminue fortement le risque de rechute, tel est le constat du Dr C. Uehlinger, psychiatre et addictologue.

Cette perspective inquiète les hommes qui passaient leurs soirées au bistrot avec leurs copains. Ils s'exclament "Mais je vais me retrouver seul !" C'est vrai.

Au début, ceux qui ont coupé avec leur ancien mode de vie le disent : "Depuis que je ne bois plus, j'ai l'impression de m'être coupé du monde et cela me pèse". Les gens qui consomment se retrouvent en bande dans les bars et les bistrots, ils offrent des tournées, et cela occupe leurs soirées. Ceux qui arrêtent de boire n'ont plus leur place dans ces groupes.

Des patients ayant tenté l'expérience de passer quelques instants en compagnie de leurs anciens amis racontent que ceux-ci exerçaient une pression énorme pour qu'ils renoncent à commander une boisson non-alcoolisée.totop scroller orange

"Le groupe se sent menacé par l'abstinence. Il stigmatise celui qui ne boit pas. Si l'abstinent ne cède pas à la tentation, il s'exclut de lui-même quand il ne se fait pas exclure, et se retrouve seul. Mais ce n'est qu'un passage, car il se construira peu à peu un nouveau réseau relationnel" tel est le constat du Dr C. Uehlinger.

Par conséquent, mieux vaut :
  • éviter la compagnie des personnes qui boivent.
  • éviter les débits de boissons et les endroits fréquentés par les amis qui boivent encore.
  • si tout cela n'est pas possible, au moins se préparer à résister aux pressions des paires buveurs. Se rappeler ses motivations et s'entraîner à les faire valoir (comme un acteur ou une actrice devant un miroir).

Source : Claude Uehlinger & Marlyse Tschui (2006). Quand l'autre boit: Guide de survie pour les proches des personnes alcooliques. Editions J'ai lu (Bien-être).  [liens externes] Extrait du chapitre "l'après-sevrage".

(Dernière MAJ : janvier 2019 | E. Laszlo)

  • icon Participez à une étude de l’efficacité de l’application Stop-tabac
  • icon L'App Stop-alcool-ch pour Iphone/Android (Gratuit)
  • icon SafeZone.ch
   

SafeZone.ch

SafeZone.ch est un portail web pour la consultation en ligne sur les problèmes d’addiction destiné aux personnes concernées, à leurs proches, aux professionnel-le-s et à toute personne intéressée. Les offres de consultation sont gratuites et anonymes. SafeZone.ch est une prestation de l'OFSP en collaboration avec les cantons, les services spécialisés dans les addictions et d'autres partenaires.

 
bandeau bottom
 

Documentation

aperoipsa

Brochures - Livres - Video

www.stop-tabac.ch

http://www.stop-cannabis.ch
logo

Accepter les Cookies ?